Petit-Rocher, le 8 septembre 2016 – L’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick présente aujourd’hui ses commentaires à Fredericton dans le cadre des consultations menées par le Comité spécial sur les changements climatiques de l’Assemblée législative.
 
D’entrée de jeu, l’AFMNB souhaite rappeler au Comité et à la province les responsabilités liées aux changements climatiques qui découlent du mandat des municipalités. « On trouve problématique que les municipalités ne soient mentionnées que sommairement dans le guide de discussions circulé par le Comité en vue des consultations. Les municipalités ne sont pas des partenaires parmi d’autres mais bel et bien un palier de gouvernance en bonne et due forme avec des responsabilités et des obligations qui lui ont été dévolues pour mieux offrir une multitude de services aux citoyens. Plusieurs responsabilités relevant du secteur municipal sont hautement stratégiques lorsque l’on parle d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques, entre autres les questions de sécurité publique et d’aménagement du territoire », souligne Luc Desjardins, 1er vice-président de l’AFMNB, et maire de Petit-Rocher, qui représente l’Association lors de ces consultations publiques.

« Les municipalités s’activent depuis plusieurs années déjà et sont certainement à l’avant-garde dans le domaine. Le gouvernement provincial a l’obligation de s’appuyer sur celles-ci et de les accompagner dans leurs actions visant l’atténuation et l’adaptation en matière de changements climatiques » explique M. Desjardins.

Ces consultations ne sont qu’une première étape des travaux du Comité spécial, et l’AFMNB espère que le tir sera rectifié afin que le secteur municipal occupe une place centrale dans toutes démarches futures. Dans sa présentation au Comité, l’AFMNB lance d’ailleurs des pistes d’actions possibles pour mieux arrimer les actions municipales et provinciales en matière de changements climatiques.

À propos de l’AFMNB
L’AFMNB regroupe 53 municipalités francophones et bilingues, réparties dans cinq grandes régions qui s’étendent du nord-ouest au sud-est de la province. Nos municipalités membres représentent près de 300 000 personnes, soit plus du tiers de la population du Nouveau-Brunswick.

- 30 - 

p. j. Les municipalités : sur la ligne de front des changements climatiques

Renseignements :
Frédérick Dion, directeur général
AFMNB
(506) 542-2622
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 

Partenaires

Partenaire PRIVILÉGIÉ

Roy Consultants

Partenaires gouvernementaux

canadaNB    
  Fier detre membre de la fcm
  SQRC COUL