Petit-Rocher, le 23 mars 2016 – L’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) applaudit le budget 2016 du gouvernement fédéral qui dévoile une série de mesures favorables au secteur municipal, au développement des régions et à l’amélioration de la qualité de vie des communautés.
 
Les investissements dévoilés touchent une variété de secteurs et de nombreux éléments ciblent spécifiquement les municipalités. Le président de l’AFMNB et maire de la ville de Richibucto, Roger Doiron, est d’avis que le gouvernement fédéral a entendu les demandes du monde municipal mais également celles de notre région du pays et que ce budget laisse entrevoir le début d’une nouvelle ère de collaboration entre les municipalités et le gouvernement fédéral. « Nos municipalités ont besoin d’un réinvestissement massif dans tous les types d’infrastructures et c’est ce que le gouvernement fédéral nous offre dans son budget. Certains investissements stratégiques, comme ceux dans les infrastructures vertes, les logements abordables, la sécurité publique et les infrastructures récréatives et culturelles, permettront de redonner un nouveau souffle aux communautés et de mieux les outiller pour les défis de l’avenir. On a plusieurs raisons de se réjouir de ce budget ».
 
Le président Doiron est également soulagé de constater que le gouvernement fédéral acquiesce à une demande maintes fois formulée par les municipalités, dont celles de l’AFMNB, soit que la proportion du financement fédéral puisse atteindre 50% des coûts de certains projets. « Il s’agit d’une nouvelle formule de partage des coûts. Auparavant, les projets devaient être financés à part égale entre les trois paliers de gouvernement. Il y a donc une reconnaissance de la capacité financière limitée de plusieurs municipalités d’une part, et d’autre part, une reconnaissance des besoins urgents pour nos communautés de remettre leurs infrastructures névralgiques en bon état ». M. Doiron rappelle du même coup que les nouvelles normes fédérales au niveau des eaux usées nécessitent des investissements importants de la part de plusieurs municipalités et que des sommes supplémentaires étaient requises. La volonté d’accélérer l’attribution de certains fonds vers les priorités des municipalités, dont l’eau potable et le traitement des eaux usées, est également très bien accueillie.

L’AFMNB tiens aussi à souligner les investissements significatifs pour lutter contre les changements climatiques. « Dans ce budget, il y a aussi une reconnaissance du rôle des municipalités pour s’attaquer aux défis des changements climatiques. Avec ces appuis financiers et la collaboration du gouvernement provincial, nous pourrons augmenter la résilience de nos communautés », ajoute le président Doiron.

« De façon général, il y a des investissements dans tous les secteurs où interviennent les municipalités et qui ont une incidence sur le développement et l’amélioration de la qualité de vie des citoyens. Même si ces investissements se déploieront en deux phases et que le plus gros est à venir, nous avions besoin d’un signal et nous l’avons eu. Nous sommes d’accords avec cette approche » déclare Roger Doiron, président de l’AFMNB.

En dernier lieu, l’AFMNB salue la décision de rétablir le programme de contestation judiciaire ainsi que celle de réinvestir dans le diffuseur public national, Radio-Canada/CBC, qui sont des outils importants pour l’avancement des communautés francophones au pays.

-30-

Renseignements :
Frédérick Dion
Directeur général
AFMNB
Tél. : (506) 547-5252
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Partenaires

Partenaire PRIVILÉGIÉ

Roy Consultants

Partenaires gouvernementaux

canadaNB    
  Fier detre membre de la fcm
  SQRC COUL