Petit-Rocher, le 22 mars 2019 – L’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) entrevoit positivement l’approche permissive pour l’instauration d’une taxe sur l’hébergement touristique proposée par le gouvernement Higgs aujourd’hui à Fredericton, mais réitère le besoin d’une révision complète de la fiscalité municipale.

Petit-Rocher, le 20 mars 2019 –C’est avec enthousiasme que l’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) accueille le budget fédéral 2019-2020 présenté par le gouvernement Trudeau hier à Ottawa. Les mesures annoncées en matière de financement d’infrastructure et d’efficacité énergétique sont très positives.

Petit-Rocher, le 18 mars 2019 – L’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) est soulagée de prendre connaissance aujourd’hui du maintien du financement aux municipalités. L’AFMNB est cependant inquiète quant aux fonds qu’elle espérait voir débloquer au ministère des Transports et Infrastructure et face au manque d’engagement du gouvernement concernant le partage de la taxe d’accise provenant de la vente du cannabis.

Petit-Rocher, le 8 mars 2019 – L’AFMNB annonce la nomination d’Eugénie Boudreau au poste de directrice générale par intérim et le départ de Frédérick Dion du poste de directeur général pour relever de nouveaux défis.

Petit-Rocher, le 14 janvier 2019 – À la demande de ses membres, l’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) lancera officiellement, le 30 janvier prochain à Campbellton, son Programme de formation continue à l’intention des élu.es et administrateur.trices en gouvernance locale. L’AFMNB, soucieuse d’offrir des formations de qualité en français, à coûts abordables, va livrer pas moins de trois de ses formations au cours de la session hiver-printemps 2019.

Caraquet, le 20 décembre 2018 – L’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) est fière de s’associer au gouvernement du Canada pour la création du Centre d’expertise en gouvernance locale ainsi que pour cerner le rôle actuel des municipalités dans la vitalité de la communauté francophone et acadienne du N.-B. et identifier des stratégies d’actions pour renforcer ce rôle.

Petit-Rocher, le 11 décembre 2018 – L’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) déplore les coupures draconiennes annoncées aujourd’hui dans le Budget de capital du Gouvernement Higgs. La diminution des fonds alloués au Programme d’amélioration des routes provinciales désignées dans les municipalités, qui passera de 25 millions $ en 2018-2019 à 10 millions $ en 2019-2020, ainsi un que le maigre investissement de 5 millions $ à l’intérieur des quatre volets du Nouveau Plan investir au Canada qui prévoit pourtant des investissements tripartites de plus de 1,5 milliards de dollars au cours des 10 prochaines, poseront de sérieux problèmes pour les municipalités membres de l’AFMNB.

Il était à prévoir que la démarche de notre Association visant à aider les municipalités du Nouveau-Brunswick à déterminer une rémunération juste et équitable pour les élus qui siègent sur les conseils municipaux allait provoquer des débats et des réactions diverses. Il était également inévitable que certaines de ces réactions allaient prendre les teintes de ce populisme ambiant qui tire nos sociétés vers le bas. L’éditorial du Times and Transcript du 28 novembre intitulé « Politicians shouldn't give themselves raises » en est un bel exemple. En plus de jouer la carte populiste en critiquant les élus du conseil municipal de la Ville de Dieppe pour s’être accordé une augmentation de salaire, l’équipe éditoriale va plus loin, en ajoutant l’insulte à l’injure, en adoptant un ton paternaliste à l’égard des municipalités désormais reconnus comme un palier de gouvernement à part entière, lorsqu’il exhorte le gouvernement provincial d’intervenir.

Petit-Rocher, le 20 novembre 2018 – L’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) salue l’esprit d’ouverture et de collaboration mis de l’avant dans le discours du Trône dévoilé aujourd’hui par le gouvernement conservateur de Blaine Higgs. Sans toutefois offrir de détails spécifiques sur la portée des certaines priorités, l’AFMNB y voit une occasion d’engager un dialogue avec le gouvernement minoritaire conservateur et les partis de l’opposition qui partagent les valeurs de l’organisation afin de faire avancer les enjeux chers pour nos membres et la communauté acadienne et francophone.

Petit-Rocher, le 25 octobre 2018 – Alors que le récent discours du trône faisait mention de la tenue d’un examen de l’imposition relative aux municipalités par un comité parlementaire, l’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) souligne l’importance de voir cet élément inclus à l’ordre du jour dès la première session parlementaire. Toutefois, l’AFMNB tient à rappeler la nécessité d’une révision en profondeur du cadre fiscal municipal et les risques de faire des changements à la pièce.

Petit-Rocher, le 11 octobre 2018 – Le Congrès annuel de l’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) réunira plus de 200 représentant.es municipaux à Balmoral dès vendredi et ce jusqu’à dimanche. Sous le thème « La collaboration comme moteur du développement », le Congrès sera l’occasion d’aborder la collaboration sous tous ses angles. Que ce soit au sein des communautés, entre les municipalités ou encore avec les divers partenaires gouvernementaux, associatifs et communautaires, les municipalités seront invitées à explorer la concertation et la solidarité pour relever les grands défis sociaux et économiques de nos régions. C’est ce message que portera Monsieur Sébastien Sasseville lors de la grande conférence du samedi matin.
Petit-Rocher, 4 octobre 2018 – L’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) et le Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick (RFNB) continuent leur travail afin d’encourager la parité au sein des conseils municipaux. Cette fois, le projet intitulé Politiques d’égalité en gouvernance municipale s’intéresse aux obstacles systémiques qui freinent ou empêchent les femmes de se présenter.