Petit-Rocher, le 7 décembre 2016 – L’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) accueille favorablement le plan d’action sur les changements climatiques présenté hier par le gouvernement provincial. D’ailleurs, près du tiers des actions et mesures identifiées dans le plan aborde des enjeux qui touchent de près le mandat et les responsabilités des municipalités. Tant au niveau de la planification et de l’aménagement du territoire, que des infrastructures, des transports collectifs et actifs, de la gestion des déchets, la Province reconnaît les municipalités comme un acteur-clé dans la lutte aux changements climatiques, et dans l’adaptation et la résilience aux effets de ces changements climatiques.
 
« De nombreuses mesures du plan d’action du gouvernement provincial devront être mise en œuvre en étroite collaboration avec le secteur municipal, et nous comme disposés à être de réels partenaires », explique Luc Desjardins, président de l’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) et maire de Petit-Rocher. « Des nouvelles normes et pratiques en matières d’infrastructures ou de planification du territoire devront d’ailleurs faire l’objet de discussions. Les municipalités s’activent depuis plusieurs années déjà et un appui technique et financier additionnel de la province pour l’atténuation et l’adaptation face aux changements climatiques sont souhaités. Des programmes destinés aux municipalités en matière de changements climatiques devraient d’ailleurs être envisagés » ajoute M. Desjardins.

Vu l’importance des municipalités, et des actions locales, dans la lutte aux changements climatiques, les efforts pour atteindre la pleine municipalisation du territoire devront d’ailleurs s’accroître si on souhaite une démarche cohérente. « Présentement, près de 80% du territoire de la province et près de 30% de la population ne dispose pas de gouvernements locaux capables d’intervenir dans ces domaines liés aux changements climatiques, ce qui pose une sérieuse barrière aux actions locales » estime M. Desjardins.

À propos de l’AFMNB
L’AFMNB regroupe 53 municipalités francophones et bilingues, réparties dans cinq grandes régions qui s’étendent du nord-ouest au sud-est de la province. Nos municipalités membres représentent près de 300 000 personnes, soit plus du tiers de la population du Nouveau-Brunswick.

-30-

Renseignements :
Frédérick Dion, directeur général
AFMNB
(506) 542-2622
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Partenaires

Partenaire PRIVILÉGIÉ

Roy Consultants

Partenaires gouvernementaux

Canada     NB Colour