Services de police 
L'AFMNB a effectué au cours des années 2010 et 2011 à deux études sur la régionalisation des services de police dans la région de Kent-Rogersville et la région de la Péninsule acadienne.
Les études portaient sur trois grandes composantes, soit la gouvernance, les services et le partage des coûts.

Dans un premier temps, il était proposé de créer une agence régionale de la sécurité publique qui serait entre autres responsable des services de police. Cette agence serait formée de représentants des municipalités et des DSL.
Au niveau des services, les deux régions sont satisfaites du service qu'elles reçoivent par contre elles reconnaissent qu'il existe un manque au niveau des stratégies de prévention et de réduction de la criminalité, ainsi que d'un centre de traitement à long terme pour les personnes aux prises avec des dépendances aux drogues et à l'alcool dans leur région. Chose très importante surtout au niveau des jeunes.

En dernier lieu la formule adoptée pour le partage des coûts est une formule provinciale. C'est-à-dire que toutes les municipalités et DSL de la province desservis par l'Entente provinciale sur les services de police paieraient un taux fixe basé sur l'assiette fiscale de ces municipalités et DSL. Cela aurait pour effet de réduire les iniquités entre les régions, entre les municipalités elles-mêmes et entre les municipalités et les DSL. Principe élémentaire de la réforme Chances égale de Louis J. Robichaud.



Journée de réflexion sur la sécurité ferroviaire liée au transport de matières dangereuses



Partenaires

Partenaire PRIVILÉGIÉ

Roy Consultants

Partenaires gouvernementaux

Canada     NB Colour